Que faire à Lyon un jour de pluie ?

Nuages. Gouttes de pluie qui tombent implacablement. Météo qui n’annonce rien de folichon. Mais comment occuper une journée pluvieuse à Lyon ? Pas de panique, même s’il fait gris, il y a beaucoup de choses à faire quand le temps n’est pas au beau fixe : partageons nos idées avec vous…

Commencez votre journée au chaud

Calmons-nous et profitons d’une délicieuse tasse de café et des soins du Kitchen Café. Déco simple mais accueillante, et même changeante en fonction de l’expo du moment. Essayez-vous au granola maison rempli de fruits frais, faisselle et miel, ou encore les plats du jours originaux et exécutés à la perfection. Courant janvier, leur galette des rois est une bombe nucléaire que l’on s’arrache, sachez-le !

Espion gourmand

Un jour pluvieux est une excellent excuse pour aller s’infiltrer dans les Halles de Lyon, le marché couvert est couvert, c’est pas beau ça ? Une cinquantaine de stands où se concentre le meilleur des plats français, arrêtez-vous pour déguster des fruits de mers au comptoir d’un écailler, perdez-vous dans une planche de fromage de chez Mons ou de la Mère Richard, louchez sur les centaines de saucisses pendues partout, testez un communard, l’apéritif local, à tous les bars.

Les passages de Lyon

Pour passer entre les gouttes, Lyon offre un labyrinthe de passages, pas tous secrets. En Presqu’ile le Passage de l’Argue du 19e siècle et ses boutiques à l’ancienne vous donneront un souvenir parisien : chapeaux, gants, couteaux, montres, on adore ! On ne peut pas oublier de vous conseiller tout particulièrement de vous arrêter chez Violette & Berlingot pour replonger en enfance avec des bonbons à l’ancienne, nous sommes en permanence là-bas !
Vous pouvez même vous engouffrer dans le réseau d’innombrables « traboules », ces passages secrets situés majoritairement dans deux quartiers de Lyon : le Vieux-Lyon et la Croix-Rousse. Ces couloirs permettent de traverser un bloc d’immeuble pour rejoindre la rue parallèle et découvrir des galeries Renaissance, des cours et escaliers gothiques entre autres. Prenez un plan des traboules pour votre parcours.

Un bon repas bien au chaud

Après vos activités matinales, installez-vous dans un bouchon, ces fameux restaurants typiquement lyonnais. On vous conseille les nappes à carreaux rouges du Café des Fédérations ou l’ambiance de Chez Mounier (évitez le Vieux-Lyon quand même…) pour profiter au mieux des simples mais efficaces spécialités lyonnaises : salade lyonnaise, andouillette, tablier de sapeur, quenelle sauce Nantua, tarte aux pralines, et n’oubliez pas qu’à Lyon on boit le Beaujolais ou le Côte du Rhône « au pot » davantage qu’à la bouteille.

Serres du Jardin Botanique de Lyon

Si vous vouliez à tout prix une sortie en extérieur, mais que la pluie vous freine, nous avons la solution ! Prenez votre parapluie et filez au Parc de la Tête d’Or pour vous abriter dans les serres du Jardin Botanique de la ville. En fonction de la période vous pourrez profiter des arbres tropicaux, des camélias, du jardin mexicain ou encore de la serre aquatique avec ses Victoria époustouflants ou celle qu’on préfère : la serre des plantes carnivores !

Parc de la Tête d'Or Lyon greenhouse botanical garden
Crédits : Thomas Bresson

Nos conseils musées

Les musées sont le repli classique du voyageur en temps de pluie. Vous avez un bon choix à Lyon, en termes de lieux ou de collections : Musée des Beaux-Arts, Musée des Confluences (histoire naturelle), Musée Gadagne (histoire de Lyon), mais en voici certains dont on aimerait vous causer :

  • Musée Lumière

Plongez-vous dans l’histoire fascinante de la naissance du cinéma avec l’histoire des frères Lumière. Leur villa familiale, bijou art nouveau, accueille une collection sur la photographie et l’image en mouvements tout comme d’autres inventions de ces frères de génie. Après le musée, baladez-vous dans la « Rue du Premier Film » pour voir le hangar éponyme qui a vu le tout premier court métrage être filmé, ainsi que le mur avec moult plaques de célébrités venues au festival Lumière de Lyon.

Credits : Marko Kudjerski
Crédits : Marko Kudjerski

  • Musée des Miniatures

Quittez les rues humides du Vieux-Lyon pour découvrir un petit monde de merveilles dans ce musée ! On ne dirait pas mais on tombe amoureux de cette collection hébergée dans un magnifique édifice du 16e siècle dans le cœur du quartier touristique. Après avoir passé l’entrée un peu tape à l’œil, vous plongerez dans un monte de miniatures et de décors ayant servi pour de nombreux films célèbres.

  • Musée des Tissus

La plus grosse collection de tissus au monde, l’histoire de l’épopée de la soie à Lyon qui a été l’industrie principale de la ville pendant trois siècles, des bouts de tissus coptes aux robes lumineuses en fibre optique, c’est une merveille !

  • Centre Historique de La Résistance et de La Déportation

Le CHRD retrace l’histoire de cette période complexe qu’est la Seconde Guerre Mondiale avec une collection qui vous permet de vous projeter en arrière dans les années 40. Une thématique lourde mais intéressante autour des figures de Lyon « capitale de la Résistance » : Jean Moulin, Klaus Barbie, Raymond Aubrac,… Et bientôt il est temps de trouver un restaurant pour le soir :

Carnet d’adresses

  • Kitchen Café 34 Rue Chevreul, 69007 Lyon
  • Les Halles Paul Bocuse 102 Cours Lafayette, 69003 Lyon
  • Passage de l’Argue between rue de Brest and rue de La République near place des Jacobins
  • Café des Fédérations 9 Rue Major Martin, 69001 Lyon
  • Mounier 3 Rue des Marronniers, 69002 Lyon
  • Lyon Botanical Gardens – Parc Tête d’Or 69006 Lyon
  • Musée Lumière 25 rue du Premier-Film 69008 Lyon
  • Musée des Miniatures 60, rue Saint Jean 69005 Lyon
  • Centre Historique de La Résistance et de La Deportation 14 avenue Berthelot 69007 Lyon
  • Musée des Tissus 34 Rue de la Charité 69002 Lyon